Les clients de longue date vous le diront : on ne va pas chez Carette comme cela, en passant. On y va parce qu’on aime y retrouver une des plus jolie pâtisseries de Paris qui est à la fois un décor, un temple de douceurs sucrées-salées et, peut-être avant tout, un état d’esprit. Depuis ce jour de 1927 où Jean Carette et sa femme Madeleine s’installèrent place du Trocadéro, la pâtisserie qui porte leur nom a su rester elle-même, par-delà les années : simplicité de l’accueil, chaleur des lieux, service attentif, saveur de l’assiette.

carette

Au tournant du siècle, Carette a fait peau neuve, rafraîchissant un décor qui a conservé ce mélange de classicisme et d’esprit Années folles qui lui va si bien. Et puis Carette se décline dorénavant au pluriel, depuis que la maison s’est implantée dans un autre coin de rêve, place des Vosges, en plein coeur du Marais… Le tout sous l’oeil attentif de Madeleine Carette – Place du Tocadéro, dont le portrait accroché au mur de la salle rappelle le temps où, depuis la caisse, elle régnait sur son petit monde avec autant de vigilance que de bienveillance.

(Bruno Calvès)